Gym Evolution
17 chemin du stade - 25500 Morteau
Tél. : 03 81 67 10 18
asso.evolution@orange.fr

 

Technique gym
Technique gym
Le jugement : approche compétitive

Le responsable juge :
C'est lui qui supervise tous les juges de la compétition mais il ne rend aucune cote. Il est là pour régler les problèmes éventuels.

Le juge arbitre (qui est le juge A1) :
Il donne la note finale (XX/XX) en compilant les notes des juges A et B. Il chronomètre également la longueur des séries (car il y a un temps règlementaire à respecter) et le temps que met un gymnaste pour remonter sur l'agrès lorsqu'il chute.

Le jury A (2 juges) :
C'est lui qui donne la note de départ (/XX) en comptant la valeur des 9 meilleurs éléments (dont 4 maximum par groupe) et de la sortie réalisés par le gymnaste. Ils ont le droit de se consulter entre eux.

Le jury B (6 juges) :
Ils donnent les déductions, c'est-à-dire le nombre de points qu'ils ont déduits à cause des fautes techniques (élément réalisé avec une mauvaise technique, par exemple un salto tendu avec le corps cassé), des fautes de tenue (par exemple, un flic avant mais les jambes sont pliées), des fautes de composition (exigences générales concernant la construction de l'exercice- FIG, par exemple utiliser toute la surface du praticable ou exécuter un élément à l'élan sans arrêt) et les fautes d'esthétique. Ils doivent rendre leur déduction dans les 10 secondes après la fin de l'exercice sans se consulter entre eux. La déduction la plus haute et la déduction la plus basse sont retirées du compte et on fait la moyenne des 4 autres déductions. Cette moyenne est retirée d'une somme de 10 points.

Les juges de ligne :
Ils vérifient si le gymnaste ne sort pas des limites du praticable (2 juges) ou que le gymnaste se trouve dans la zone de réception du saut (1 juge).

 

Le chronométreur :
Il chronomètre les séries au sol et à la poutre et/ou les échauffements
.
Fédération Française de Gymnastique